You are currently viewing Les femmes et l’impression 3D

Les femmes et l’impression 3D

Pour commémorer le 8 mars, Journée internationale de la femme, Proto&Go! souhaite mettre l’accent sur les femmes qui ont marqué l’histoire de l’impression 3D.

Aujourd’hui, de plus en plus de femmes maîtrisent la technologie de la fabrication additive et travaillent dans des secteurs tels que l’aérospatiale, l’automobile, la médecine, la conception et l’éducation.

Dans cet article, nous vous expliquons comment les femmes ont contribué à différents secteurs, animées par leur passion pour les nouvelles technologies et l’innovation.

Neri Oxman, leader dans la conception biologique

Neri Oxman est designer, architecte et directeur du groupe de recherche Mediated Matter au MIT. Il a recherché et développé de nouveaux matériaux et processus pour l’impression 3D, y compris l’impression 3D du verre et d’autres matériaux composites.

La créatrice a toujours terminé ses premiers projets par la création d’un meuble utile, d’un morceau de tissu ou de tout autre objet. L’une des principales caractéristiques de ses projets est qu’ils ont toujours une valeur esthétique et scientifique incontestable. Cependant, pour Oxman, le design qui ne pense qu’à embellir le monde ne survivra pas. Il est donc nécessaire d’étudier et de comprendre le fonctionnement de la nature afin de s’y adapter (en étant à la fois beau et parfaitement fonctionnel).

En 2015, son équipe a commencé à explorer les possibilités d’impression 3D avec du verre fondu, car jusqu’alors, seule la poudre de verre était utilisée pour l’impression. L’équipe a mis au point la G3DP, une imprimante pour le verre optiquement clair. Cette machine, surnommée “la machine à coudre le verre”, contrôle la transparence, la couleur, la texture et la dureté du processus, ce qui permet de créer des pièces de verre utilisables en architecture et dans la fabrication de petits objets.

Bien que l’intérêt principal d’Oxman soit la recherche de nouveaux matériaux liés aux organismes vivants, il effectue également des recherches pour améliorer les matériaux conventionnels.

Nieves Cubo et la bio-impression de la peau

Nieves Cubo est ingénieur, chercheur et pionnier dans le domaine de l’impression 3D de tissus. Il a été le premier à fabriquer de la peau humaine à l’aide d’une imprimante 3D (en utilisant des cellules de patients humains).

L’un des projets auxquels elle a participé est le projet “Disease Prevention with Antimicrobial Materials in the Food and Health Sectors”, qui consistait à préparer des plastiques résistants à la croissance des micro-organismes.

Ces dernières années, ses travaux se sont concentrés sur le développement de nouveaux bioinks et de processus de dépôt de cellules qui lui permettent de générer de nouveaux tissus. L’objectif est d’obtenir des systèmes reproductibles et peu coûteux qui peuvent être reproduits dans d’autres régions du monde et qui permettent d’optimiser les processus de dépôt de l’impression 3D afin de surmonter les limites de cette technologie.

Danit Peleg et la fusion de la mode et de l’impression 3D

Danit Peleg est une styliste de mode et la créatrice des premiers vêtements imprimés en 3D disponibles dans le commerce.

Elle a été reconnue par Forbes comme l’une des 50 meilleures femmes dans le domaine de la technologie en Europe. Ses principales innovations sont liées à la création de différents tissus grâce à l’impression 3D.

Il a conçu sa première veste imprimée en 3D, appelée Liberte, après de nombreuses expériences avec différents matériaux et configurations. Après ce premier succès, il a créé d’autres modèles pour constituer une collection complète.

Par la suite, il a créé son propre studio, grâce auquel il fournit des conceptions imprimées en 3D personnalisées à ses clients.

L’avenir des femmes dans l’impression 3D

En définitive, on peut dire que les femmes de l’industrie de l’impression 3D sont un exemple de persévérance et de détermination. Malgré les barrières de genre qui existent encore dans l’industrie, elles démontrent leur capacité à diriger et à créer des solutions innovantes au quotidien.

La technologie de l’impression 3D évolue et s’améliore constamment, et la contribution des femmes dans ce domaine est fondamentale pour son développement continu.

Le développement des technologies de fabrication additive s’accompagne d’une augmentation de la participation des femmes à ces technologies. Toutefois, pour parvenir à l’égalité, il faut continuer à faire tomber les barrières entre les hommes et les femmes dans l’industrie technologique.